Les enfants se passionnent pour les bruits de tuyaux, et plus particulièrement le gros borborygme

Cette article porte sur cinq adultes avec autisme ayant « développé les capacités de la parole » et huit sujets normaux auxquels on fait entendre un enregistrement alternant la voix humaine et des sons d’autres origines. L’activation des différentes aires de tout le cortex du cerveau est enregistrée par IRM fonctionnelle. Les sujets normaux ont une activation bilatérale du sillon temporal supérieur plus grande à l’audition de la voix qu’à celle des sons non vocaux. L’un des cinq sujets avec autisme a une activation unilatérale droite de ce sillon. Un autre a une petite activation juste en dehors de lui. Les trois autres n’ont pas d’activation plus grande à l’audition de la voix.
Resté longtemps énigmatique pour nous : lorsque la communication a été améliorée et notamment le contact du regard plus facile, les enfants se passionnent pour les bruits de tuyaux, et plus particulièrement le gros borborygme de la fin de l’écoulement des lavabos et baignoires, qui auparavant les terrorisaient. Dans le même temps ils semblent plus souvent réceptifs à nos commentaires et ils se mettent à vocaliser beaucoup plus abondamment. En savoir +


Posted in Formations chant, voix & improvisation