WCIV – Le contenu de la formation

Objectif pédagogique :

Grace aux outils audio numérique et une approche “traditionnel”, l’objectif de cette formation est de permettre à l’apprenant, d’avoir une aisance corporelle, vocale et rythmique afin d’être capable d’improviser en polyrythmie, en polyphonie vocalement.
Le programme s’appuiera notamment sur :

des tutoriels en vidéos

deux jam hebdomadaires, l’une centrée sur l’aspect rythmique, l’autre sur l’aspect de l’improvisation vocale. Grâce à notre plateforme audio temps réel.

– Tous les 15 jours : 2 rendez-vous individuels en visioconférence sur les deux aspects cités ci-dessus

– Tous les mois : une visioconférence collective sur les théories, et les aspects de la pratique qui sous-tends le travail

3 rencontres de deux jours afin de faire l’expérience en réel avec les autres apprenants du groupe en formation

 



Les lundis – Jam session rythmique (Jamtaba et Jamulus) 2h /sem

 

 

Les instruments à percussion existent dans toutes les civilisations ; le rythme, élément essentiel à la musique, peut être assuré par n’importe lequel d’entre eux, si rudimentaire soit-il. L’énoncé rythmique peut prendre des formes très diverses: claquement des mains l’une contre l’autre ou sur diverses parties du corps, claquement des pieds sur le sol.

Le tambour à main est individuel et personnel. Il est utilisé partout dans le monde, dans les cérémonies ou les activités à caractère privé. Le pouvoir du son du tambour permet à tous les chanteurs, depuis toujours, du monde d’exprimer les spécificités de leurs chants.

La traduction des sons de l’instrument par de petites syllabes inspirées des consonances de la langue d’origine de l’instrument permettent en effet un excellent contrôle de la qualité du phrasé et révèle les subtilités d’interprétation. Dans un deuxième temps, on peut superposer ce “chant” représentation globale de la phrase travaillée.

Le travail se fera grâce à des techniques issues de chants et de cultures musicales « du monde » : Inde, Afrique, Moyen Orient, Amériques, Europe « Traditionnelle ». Bien qu’abordant l’apprentissage de la musique et de la voix de manière orale, corporelle, imitative et instinctive, ces cultures n’en utilisent pas moins des rythmes complexes et précis, des gammes subtiles et ornementées, des harmonies simples et naturelles.

La concentration sur la minutie des partens rythmique dans le rapport tambour/chant, amène l’acquisition d’un élargissement de la conscience, et de la maîtrise des cycles. Nous arrivons ainsi à une indépendance entre ces deux arts, tout en liés dans leur histoire.

Nous nous exercerons :

– à des jeux corporels dynamiques et physiques autour du souffle et de l’assise

– à des mises en place d’échanges rythmiques (mains / pieds / voix ) basés sur l’apprentissage de mélodies rythmiques (Inde) ou de polyrythmes (Afrique, Cuba ) ; l’improvisation par onomatopées pourra surgir spontanément.

– au chant « en miroir* » sur des gammes ornementées associées à un bourdon, pour acquérir justesse mélodique et souplesse de la production sonore.

– à des harmonies d’ensemble utilisant des boucles répétitives, des circle songs, des arrangements « écrits » ou des masses sonores improvisées.

– selon l’avancement du groupe, à la mise en place de polyphonies sur lesquelles, les plus aventureux pourront tenter soli et improvisations.

 


Les mercredis – Jam session vocale (Jamulus) 2h /sem

 

 

Cette proposition est d’être co-créateur de formes polyphoniques et polyrythmiques.
Ce qui est proposé est la mise en place d’une dynamique vocale improvisée où chacun a sa place tout en tenant compte de la dimension du groupe.
Pour cela, un cadre précis sera proposé, ce qui permettra de créer en toute sécurité mais aussi avec toute la liberté que notre imagination pourra déployer.

Grâce à une ossature précise, chacun aura l’opportunité d’acquérir une expérience solide qui sera au service du groupe et qui deviendra un acquis pour soi.

La pulsation, les différentes formes de cycles rythmiques, de modes, de pas de danse, de langages, au service d’une co-création dans l’instant.
Nous pourrions dire que ces structures, ces ossatures de travail, seront nos règles et nos cadres d’expression afin que la voix puisse se dire le plus naturellement possible.

 



Toutes les semaines – Tutoriels vidéos  0h30 /sem

 

L’apprentissage de l’aspect corporel et vocal se ferra au travers des tutoriels qui seront accessible au fur et à mesure de la progression de la formation. Chacune, voire plusieurs des vidéos traiterons d’un des points cité ci-dessous.

Chacun des participants devra s’investir dans une exploration personnelle. De mettre en place une pratique personnel afin de pouvoir expérimenter les dispositifs de travail proposé dans les tutoriels.

Les ajustements se feront à la fois lors des visioconférences collectifs, et surtout lors des rendez-vous individuels avec les formateurs.

  • Notre voix, avec son timbre, sa dynamique, a été principalement sculptée par l’apprentissage de notre langue maternelle. Celle-ci a ouvert certaines potentialités à pouvoir explorer des particularités de notre voix. C’est pourquoi explorer de nouveaux langages, et spécifiquement le langage imaginaire, va permettre d’ouvrir d’autres portes, d’autres espaces, d’autres vocales. Cela vient ainsi enrichir de nouveaux sons, la palette que nous avons acquise au cours de notre apprentissage initial.

  • Rester intimement connecté aux mouvements, aux rythmes, au phrasé du corps et de la parole permet de laisser émerger les intentions. Le cheminement de l’expression se trouve alors invité à se déployer. C’est au travers du développement d’un « sabir personnel » (langue inventée), que l’expression même du dire de la personne trouvera toute sa place.

  • Cette proposition est d’être co-créateur de formes polyphoniques et polyrythmiques.
    Dans ce module est proposé est la mise en place d’une dynamique vocale improvisée où chacun a sa place tout en tenant compte de la dimension du groupe.

Méthodes pédagogiques : Le travail sur la voix se déclinera par de multiples situations d’écoute utilisant le corps en mouvement, la voix parlée et chantée, le ressenti, l’expression émotionnelle, les interrelations du geste et de la voix, de l’imaginaire dans des paysages sonores, des symboles, des visualisations, rituels ou exercices divers (y compris papier-crayon). Mais bien sûr, aussi, en surfant sur l’énergie puissante qui habite chacun de nous et qui peut se libérer particulièrement dans le vécu d’un groupe.

 


Du geste corporel au son de sa voix :

Le sillon du fluide dans la voix.

Objectif:

Mettre sa voix en vibration, aussi tenue soit-elle, nous demande d’être dans une posture paradoxale : Il nous faut être à la fois soutenu et relâché dans notre corps.

L’ajustement dans cette posture est fondamental pour la fluidité de la voix.

L’ajustement dans cette posture est fondamental pour la fluidité de la voix.

Pendant ces journées, nous nous appuierons sur les principes physiologiques du corps et de la voix afin de plonger de plus en plus finement vers cet ajustement.

Petit à petit, un sillon va s’inscrire dans le corps, soutenu par une habitude de plus en plus naturelle. Ce sillon permettra de s’alléger de tous les efforts inutiles et parasites pour poser sa voix. Sur ces bases pourra naitre un chant fluide, propre à chacun, en contact intime avec son être.

Programme :

  • La plasticité du corps dans la liberté dynamique du souffle
  • Yoga d’ouverture au souffle
  • Gestion posturale du souffle en position couché, assise, et debout
  • Ajustement postural de la tenue vocale
  • Élargissement de l’assise de la voix dans le processus d’exploration de la note fondamentale du corps vocal
  • Synchronisme de cycle physiologique du souffle (inspire / expire) et du geste vocal
  • Approfondissement de la notion du fluide de son geste vocal en relation avec celui du corps
  • Ancrage et appuies du corps dans la dynamique du fluide
  • De l’organique à l’organisé, comment le corps peut-être co-auteur d’un chant qui s’organise
  • Trouver le naturel de ce double geste qu’est la tenue du soutien vocal et du lâché du reste du corps dans un ancrage dynamique.
  • Principes fondamentaux du bourdon pour explorer les registres de sa voix
  • Écoute intérieure et écoute extérieure de sa voix
  • L’inspire au commencement du chant

 


Du son de sa voix au chant, à la parole :

Le sillon du langage chanté dans sa voix.

Objectif :

Notre voix, avec son timbre, sa dynamique, a été principalement sculptée par l’apprentissage de notre langue maternelle. Celle-ci a ouvert certaines potentialités à pouvoir explorer des particularités de notre voix.

Aujourd’hui les recherches faites sur la voix s’accordent sur le fait que les spécificités d’une voix par rapport à une autre sont principalement dues à la langue d’origine. Un chanteur Angolais, Anglais, Corse ou Français utilise certaines résonances, dynamiques particulières lorsqu’il chante dans sa langue.

C’est pourquoi explorer de nouveaux langages, et spécifiquement le langage imaginaire, va permettre d’ouvrir d’autres portes, d’autres espaces, d’autres vocales. Cela vient ainsi enrichir de nouveaux sons, la palette que nous avons acquise au cours de notre apprentissage initial.

Le langage spontané est particulièrement adapté pour cela, dans son dire, tout y est contenu. Le phrasé, la dynamique, la forme, la force, le rythme, autant d’éléments qui vont alors être de nombreux prétextes à délier, à desserrer, à ouvrir notre voix, notre chant.

Programme :

Du son de sa voix au chant

  • Construction des repères internes au chant aux travers de glissés vocaux
  • Mélisme et modulation du chant avec les gestes du corps, de la main
  • Improvisation vocale sur des bourdons vocaux, mise en lumière du mécanisme des relations sonores (harmoniques)
  • Exploration des voyelles et du tuilage harmoniques
  • Ajustement du soutien du souffle et du corps en émission « harmonique »
  • Jeux de timbres, jeux de voyelles
  • Timbre et Immersion sonore vers un développement de l’acuité de la boucle audio-vocal

Du son de sa voix à la parole

  • Mise en situation posturale afin de laisser émerger un langage libre
  • Mise en conscience de la dimension non-verbale de la voix dans le corps
  • Relations des états physiques, des états émotionnels, et des états vocaux
  • Élargissement du spectre vocal et auditif au travers de l’exploration des boucles dynamiques du pré-langage
  • États vocaux, de l’intention vocale vers l’intention du chant

 


De la parole, du chant à l’improvisation vocale

Impro-vocalisation et conduite du chant

Objectif :

Rester intimement connecté aux mouvements, aux rythmes, au phrasé du corps et de la parole permet de laisser émerger les intentions. Le cheminement de l’expression se trouve alors invité à se déployer. C’est au travers du développement d’un « sabir personnel » (langue inventée), que l’expression même du dire de la personne trouvera toute sa place.

L’intention de ce dire soutenue par le langage, mais aussi avec le corps, offrira l’espace propice à l’improvisation vocale. Celui-ci deviendra propos musical au travers du chant.

Plusieurs grands axes seront développés, mais tous se fondent sur l’idée de formes dans lesquelles se déposent les actes vocaux. Le terme de sillon permet de se représenter cette forme, d’y déposer son attention dans une posture dynamique vocale.

Le langage spontané est particulièrement adapté pour cela, dans son dire, tout y est contenu. Le phrasé, la dynamique, la forme, la force, le rythme, autant d’éléments qui vont alors être de nombreux prétextes à délier, à desserrer, à ouvrir notre voix, notre chant.

Programme :

  • Conduite du corps, conduite du chant
  • Les différents états rythmiques du corps (fluide, saccadé, …) en relation avec ceux du chant
  • La rythmique, le phrasé du langage et la construction du chant
  • Les intentions, les mises en scène intérieures au service du chant
  • Entre la retenue et le lâcher, trouver le cheminement de son chant (accentuation, point d’appui dans le phrasé, rebonds, …)
  • Construire un chant improvisé en duo, en trio, en groupe
  • Se positionner vocalement dans la créativité dynamique d’un chant à plusieurs
  • Explorer d’autres modes d’émission de la voix inspirés par les Musiques du Monde
  • Mise en évidence des influences culturelles sur l’émission et la structuration de la voix
  • Approche d’un « sabir personnel » (langue inventée), celui-ci devenant alors le propos musical
  • Espace imaginaire intérieur, ressource de la créativité dans son chant
  • Méthodologie d’apprentissage par le mode de répétition du geste corporel / vocal (développement de l’écoute, de la posture vocale implicite au geste produit et entendu)
  • Entendre sa place vocale et s’ajuster dans la production de sa voix dans un ensemble

 


Tous les quinze jours – Cours individuel sur la pratique vocale

 

 

Tous les quinze jours – RDV en individuel avec l’animateur tous les deux semaines sur les points cité ci-dessus

L’apprentissage de l’aspect corporel et vocal se ferra au travers des tutoriels qui seront accessible au fur et à mesure de la progression de la formation. Chacune, voire plusieurs des vidéos traiterons d’un des points cité ci-dessous.

Chacun des participants devra s’investir dans une exploration personnelle. De mettre en place une pratique personnel afin de pouvoir expérimenter les dispositifs de travail proposé dans les tutoriels.

Les ajustements se feront à la fois lors des visioconférences collectifs, et surtout lors des rendez-vous individuels avec les formateurs.


Tous les quinze jours – Cours individuel rythme – Pratique rythmique

 

 

Tous les quinze jours – RDV en individuel avec l’animateur tous les deux semaines sur les points cité ci-dessus

L’apprentissage de l’aspect rythmique se ferra au travers des tutoriels qui seront accessible au fur et à mesure de la progression de la formation. Chacune, voire plusieurs des vidéos traiterons d’un des points cité ci-dessous.

Chacun des participants devra s’investir dans une exploration personnelle. De mettre en place une pratique personnel afin de pouvoir expérimenter les dispositifs de travail proposé dans les tutoriels.

Les ajustements se feront à la fois lors des visioconférences collectifs, et surtout lors des rendez-vous individuels avec les formateurs.


Tous les quinze jours – Création avec looper (Repetito)  1h00 /sem

 

 

(soit 2h00 – Tous les quinze jours) une création sera demandée avec un logiciel de loop. Cela pourra être autant un travail individuel, qu’un travail en binôme, voire en collectif. Les échanges se feront facilement à travers notre cloud privé.


Chaque mois – Visioconférences (Zoom)   0h30 / sem

 

 

(soit 2h00 – un rdv par mois) – En collectif, chaque mois une visioconférence mensuelle pour réguler le processus en cours
(voir le calendrier des visioconférences)

L’apprentissage de l’aspect corporel, vocal, rythmique se ferra au travers des tutoriels qui seront accessible au fur et à mesure de la progression de la formation. Chacune, voire plusieurs des vidéos traiterons d’un des points cité ci-dessous.

Chacun des participants devra s’investir dans une exploration personnelle. De mettre en place une pratique personnel afin de pouvoir expérimenter les dispositifs de travail proposé dans les tutoriels.

Les ajustements se feront à la fois lors des visioconférences collectifs, et surtout lors des rendez-vous individuels avec les formateurs.