Pourquoi n’aimons-nous pas notre voix ?

Ecouter un enregistrement de sa propre voix est une expérience aussi désagréable qu’étrange que beaucoup de personnes ont déjà vécue. Mais pourquoi entendre notre voix provoque cet étonnement, voire ce rejet si spontané de cette partie de nous? Jordan Gaines, contributrice du blog The Body Odd de NBC, a trouvé l’explication à ce phénomène

Tout d’abord, le son peut entrer de deux manières dans nos oreilles: par propagation aérienne ou osseuse. La propagation aérienne du son suit le circuit normal de l’ouïe, c’est-à-dire que les sons portés par l’air sont transmis aux tympans, qui font vibrer trois os appelés osselets, et ces vibrations finissent dans la cochlée qui les transforme en signaux électriques envoyés au cerveau.

Lorsque nous parlons, ce circuit n’est pas suivi. Nous entendons en fait notre propre voix en grande partie par nos os. Les vibrations des cordes vocales atteignent directement la cochlée par la propagation osseuse. Dr William Cullinan, directeur de l’Integrative Neuroscience Research Center de l’université Marquette aux Etats-Unis, résume:

«L’acte physique de produire un discours, qui implique la contraction des muscles du larynx (et d’autres), crée une vibration qui est transmise du cou au crâne où se trouve la totalité de l’appareil auditif.» 

En savoir +


Posted in Formations chant, voix & improvisation