Formation le Corps, la Voix, la Plume !

Du corps à l’écrit et de l’écrit au corps !

Cerveau droit/ Cerveau gauche, qui est aux commandes ?

Passer de l’un OU l’autre, à l’un ET l’autre.
L’expression de notre créativité par la danse, le chant et l’écriture favorise l’émergence de passerelles entre les deux hémisphères.

Quand le Corps, la Voix et la Plume entrent en résonance,
la communication et les échanges entre nos deux cerveaux se fluidifient et s’harmonisent!

Du corps à l’écrit et de l’écrit au corps !

Formation – deux stages de cinq jours (mars,avril, mai 2020).

La formation sera animé par Joëlle DRIGUEZ

=> Tarifs, lieu, dates, inscription, répartition des Journées de la formation le Corps, la Voix, la Plume !

Le Mouvement c’est la Vie!  La Voix c’est le Souffle !

Polyphonies, polyrythmies de corps et de voix.
La danse et le chant comme voie d’accès à l’écriture.
Ouvrir les portes du sensible et de l’imaginaire à la rencontre de différents états de corps et de voix.
Aborder l’écriture librement dans le sillon des sensations éprouvées.

La Plume c’est une poétique de la Trace !
Écrire, lire et entendre les mots qui s’associent à l’expérience éclaire le vécu, et le met à distance. Accueillir ces mots sans jugement et sans à priori permet de les considérer, de les utiliser comme une matière sens/son à malaxer. C’est un tremplin pour créer un espace de transformation, de nouveaux sens apparaissent. L’écriture, toujours en lien avec l’expérience physique et vocale source, est en marche, qu’elle trouve ou pas sa forme définitive dans l’atelier importe peu!


POUR LE CHANT :

La détente :
Au delà d’un bien-être global favorisant l’accès à tous les possibles, la détente vise à laisser les mouvements du larynx se faire sans entraves. Quand le larynx est serré, les sons de la voix sont limités.

La respiration :
Sans le souffle, les cordes vocales ne peuvent pas vibrer. Débusquer, dénouer les tensions, revenir
à son centre en pratiquant divers exercices, relaxation, visualisation, étirements… Comprendre le mouvement du diaphragme et la respiration abdominale. Diminuer le stress, offrir à son intention
de base la meilleure disposition pour livrer sa parole ou son chant. Maîtriser son souffle c’est se rendre clair, se rendre clair c’est être entendu!

Les résonateurs :
Pour une amplification organique de la voix, explorations sensorielles du pharynx, des cavités buccales, nasales, labiales. Des excercices et des jeux pour aider le corps et la voix à s’unir dans une intention commune, pour permettre au corps de retrouver sa juste place, celle où il est le meilleur appui du “dire” ( parlé ou chanté).

Adresser sa parole, son chant :
Creuser les dynamiques de la voix parlée avec des jeux vocaux. Utiliser  indépendamment les voyelles et les consonnes, comprendre leurs fonctions propres. Malaxer le langage imaginaire dont l’énergie et l’intention portent à eux seuls, le sens du “dire”. Entendre la mélodie déjà présente dans un phrasé parlé, aborder le chant comme une autre manière de faire passer un message… Aiguiser de manière ludique sa force de conviction!
Le chant articulé dans une langue qui s’invente dans l’instant est porteur d’un sens qui nous dépasse, il est porteur de ce qui nous habite au plus profond.

Ce n’est pas parce qu’on ne comprend pas ce qu’on dit qu’on ne livre pas sa parole!
Ce n’est pas parce qu’on comprend ce qu’on dit qu’on livre sa véritable parole!

POUR LA DANSE :

– Le bassin et la colonne vertébrale :
Mettre en relation la respiration et la mobilité, activer le mouvement ondulatoire de la colonne et ses résonances dans le dos, le buste, la tête, les bras, les jambes.

Associer la mobilité du bassin à l’expression et la circulation du mouvement dans le corps en entier.

– Le poids du corps, les appuis :
Entre Terre et Ciel, verticalité, horizontalité, jeux d’équilibre et de déséquilibre.

– Les diverses qualités de mouvements :
Visiter les lignes, les courbes, l’élasticité, le rebond, la tension, la détente, la saccade, la suspension, la fulgurance… Presser, repousser, serrer, effleurer, lisser…

– Temporalité, musique et silence :
Écoute musicale, pulsation, accents, repères… Inscrire son mouvement dans la partition comme un instrument supplémentaire, jouer avec la pulsation, travailler les contrastes… Écouter la musicalité de son mouvement dans le silence, le déployer, le mettre en relation aux partenaires… Combiner les ralentis,  les accélérations, les arrêts…

– Espace :
Utilisation du regard. Direction du mouvement et orientation du corps dans l’espace…
Considérer l’espace comme une matière à sculpter, de soi à l’environnement, de soi à l’autre.

– Perceptions sensorielles :
Les sens en éveil, se déplacer, danser les yeux fermés.
Art du toucher,  guider/ être guidé, donner/ recevoir…́

Autant d’éléments à explorer dans un esprit ludique, à agencer, combiner, disposer, assembler pour improviser seul ou ensemble.

La formation sera animé par Joëlle DRIGUEZ

=> Tarifs, lieu, dates, inscription, répartition des Journées de la formation le Corps, la Voix, la Plume !

=> Comment avoir une prise en charge ?

Numéro de formation enregistré sous le numéro n° 76 34 09052 34 , cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’État

Prise en charge AFDAS et autres financeurs possibles.

L’Association La Voix Source, centre de formation de Montpellier est dès à présent « référençable » dans le Datadock. (voir la liste des membres de Datadock)

Téléchargez l’ensemble du catalogue de formations