Son fondamental – classement vocal

Beaucoup de professeurs de chant montrent un grand empressement à établir le classement vocal des chanteurs débutants.

En réalité, non seulement ce classement précoce est tout à fait vain mais il est de plus à mon avis tout à fait préjudiciable.

En effet, comme le dit très justement la chercheuse odologue* du CNRS, Nicole Scotto Di Carlo,  « le problème de la classification vocale est un faux problème dans la mesure où il n’est rendu nécessaire que par la façon dont l’enseignement du chant est conçu en France. »

Le Docteur Scotto Di Carlo ajoute : « Ainsi, avant même d’avoir commencé ses études, l’élève doit s’être constitué un répertoire puisqu’on exige de lui qu’il interprète un air dès le concours d’entrée au conservatoire. Dans les autres pays, on procède par étapes beaucoup plus lentes, mais surtout, la progression pédagogique est plus rationnelle. Aux Etats-Unis par exemple, pendant la première année, l’étudiant ne fait que des exercices vocaux destinés à assouplir sa voix et le mettre en possession de ses notes médiales. Celles-ci étant communes à toutes les catégories pour un sexe donné, on évite ainsi les erreurs de classement. » En savoir +

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

 


Posted in Formations chant, voix & improvisation and tagged