Le 15 avril 2011, l’île de la Réunion, a confirmé cette appellation de « Laboratoire de l’Humanité » que lui avait donné un Maître Soufi originaire du Sénégal, Cheikh Abdoulaye DIEYE(ra), lors de sa première venue dans l’île durant les années 80.

En effet, à l’initiative de l’International Sufi School of Shaykh Ahmadou Bamba et de l’Ashram de la Mère AMMA, un concert de chants sacrés, fut organisé dans le petit village de l’Entre-Deux. Un évènement unique, à la fois inespéré et rêvé, tant par les sceptiques que par ceux qui sont convaincus qu’une grande fraternité est possible entre les différentes religions.

le concert

Deux heures durant, les chanteurs de l’Ecole Soufie et de l’Ashram d’Amma ont transporté les spectateurs au rythme du Dhikr  de la Tradition soufie, des Bhajans de la Tradition Hindoue et des chants Chrétiens. La fusion de l’Hindouisme et de l’Islam soufi ont produits des moments forts en émotion ; au son des Allah, des La ilaha illallah se mêlèrent les mantras Hare Krishna Hare Rama et les paroles d’amour adressées à Jésus.

 D’une seule voix, balayant les appartenances particulières et les frontières entre les hommes, il fut donné à tous ceux qui étaient présents ce soir là, un public cosmopolite de fans et de curieux, croyants, humanistes et athées, de percevoir l’empreinte du divin, de chanter qu’il n’y a qu’un seul Dieu et de prendre conscience que l’Humanité est une.

L’évènement vient bousculer un ordre établi, certes, mais il témoigne avant tout que le chant sacré, libéré de la codification étroite du dogme peut être est au service de la religion, originellement garant de la Paix.

 « Le chant sacré n’est pas le propre d’une religion, il les transcende toutes parce qu’il possède cette dimension universelle de créer une entente harmonieuse entre personnes de différentes confessions » nous confie Alia, membre du groupe des Soufis.

Aujourd’hui, nul ne peut nier le rôle de conscientisation du chant sacré dans les problèmes sociaux, car l’éveil de l’être divin, ouvre le cœur de l’homme à l’unicité divine.

Le chant sacré constitue le lien spirituel entre Dieu et l’homme. Il suscite au plus profond de l’âme, l’émotion d’amour qui invite tous les humains, chacun selon sa fidélité, à se souvenir de sa nature divine. S’il est Chrétien, il éveillera en lui l’être Christique. S’il est Hindou, il éveillera en lui l’être Védique. S’il est Juif, il éveillera en lui l’être Hébraïque. S’il est Musulman, il éveillera en lui l’être Coranique et s’il est Bouddhiste, il éveillera en lui l’être boddhisattva.

Cette « magie », Soufis et Hindous la définissent comme un voyage intérieur permettant de se rapprocher de Dieu et de se fondre dans son amour. Il ne fait aucun doute, au regard du ravissement qui se lisait sur les visages, que la magie a opéré ce soir là. En savoir +

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Auteur/autrice

lavoixsource@icloud.com

Publications similaires

Une langue disparaît toutes les deux semaines !!!!

Combien de langues existe-t-il dans le monde? • Entre 5000 et 8000 langues. Ethnologue 6912 langues. • Pourquoi ne peut-on pas être...

Lire la suite

Sarah – Témoignage fait en fin d’année de la formation CIV

J’ai choisi d’honorer tout comme l’élan la peur qui m’a invitée à cette formation en allant à la rencontre de ce qu’ils...

Lire la suite

Le « spoonshake », un nouvel instrument de percussion *

« idéal pour l’apprentissage du rythme », inventé par un musicien à Metz C’est un instrument de percussion ludique et pédagogique, idéal pour l’apprentissage...

Lire la suite

Misophonie : pourquoi certains ne supportent pas d’entendre les autres manger ? *

Les personnes mangeant des pop-corns au cinéma sont leur pire cauchemar, celles et ceux buvant bruyamment les irritent au plus haut point....

Lire la suite