Comment l’art-thérapie par le chant peut vous aider

Comment l’art-thérapie par le chant peut vous aider

Je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire qu’après avoir chanté on se sent apaisé, détendu, revitalisé, voire euphorique.

Mais ce n’est pas tout. Il a été montré que faire chanter non seulement des chansons de leur jeunesse mais aussi des mélodies nouvelles à des malades d’Alzheimer a des vertus très positives.

 Extrait d’un article de Phil DowanVoix chantée

Art-thérapie

Une étude récente réalisée au CHU de Caen par le neuropsychologue le professeur Hervé Platel démontre qu’il persiste une capacité à apprendre chez les malades Alzheimer, même avec des troubles sévères de la mémoire.

Au-delà, la musique a un effet positif sur leur comportement. Ils sont stimulés et communiquent davantage. L’atelier leur permet de sortir de leur mutisme et exerce un effet apaisant.

Ce qui vaut pour les malades d’Alzheimer vaut évidemment pour tous.

Rétablir l’harmonie

Le travail spécifique de la voix avec ses vocalises puis l’interprétation des chansons permet de rétablir l’harmonie entre les différents nivaux de l’être : physique, mental, émotionnel et spirituel.

Il faut savoir que, comme l’a démontré Marie-Louise Aucher, chaque note résonne à un endroit particulier du corps et qu’il en va de même pour les voyelles.

Il s’ensuit donc des micro-massages jusqu’à l’infiniment petit de nos cellules et de nos corps subtils.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que dans toutes les religions on utilise le chant, ces mêmes religions où l’on dit souvent que « Chanter c’est prier mille fois ».

Lâcher-prise et présence

Si le corps physique est crispé, la gorge sera serrée et la voix ne pourra pas exprimer les émotions qu’on attend d’un chanteur.

Si le mental trop présent veut tout contrôler, l’auditeur ne pourra percevoir aucune émotion.

Si l’émotionnel se retient de s’exprimer, le chanteur ne pourra faire entendre toute les nuances qu’aurait pu offrir sa voix, il ne fera pas vibrer son public.

Il faut donc se détendre avant de chanter. La bonne nouvelle c’est qu’inversement le chant provoque un considérable effet de détente à la plupart des muscles.

Autre bienfait du chant : il oblige à incarner énergétiquement toutes les parties de son corps, y compris les plus intimes, depuis la pointe des orteils jusqu’à la racine des cheveux.

Le chant est donc un formidable outil de présence à soi. En savoir +

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


Posted in Formations chant, voix & improvisation