La thérapie par le chant

Véritable énergie, la voix ? Bien utilisée, elle nous aiderait à gérer nos émotions, à dépasser nos peurs et à réguler certaines maladies ! Une technique ancestrale que l’Occident redécouvre.

par Erik Pigani

A-r-e-i-o-oum », « a-r-e-i-o-oum » Assises en cercle, une trentaine de personnes scandent à l’unisson chacune des lettres de cet étrange mot. « Plus clairement, articulez bien, mais sans forcer », conseille l’animatrice du groupe en tapant dans ses mains pour marquer le rythme.

C’est l’un des nombreux exercices que Catherine Gaytte a mis au point dans le cadre de ses stages de développement personnel fondé sur le travail de la voix chantée (voir ci-dessous). Le but : ressentir l’effet des vibrations subtiles de chaque lettre dans la gorge, le palais, le sternum, le ventre et le haut du crâne. Vibrations perceptibles non seulement physiquement, mais aussi émotionnellement et spirituellement.

Car voilà l’idée-force des techniques de chant développées récemment : la voix est une véritable énergie physique, mentale et spirituelle. Travaillée et bien utilisée, elle est capable de nous recharger et, ainsi, de nous aider à gérer nos émotions, à trouver notre identité, à affronter nos peurs, même à réguler certaines maladies ! Ce que toutes les traditions spirituelles expliquent et pratiquent depuis l’aube des temps. Et que l’Occident semble redécouvrir depuis une dizaine d’années…

Travailler sa voix

En France, peu de thérapeutes proposent un travail sur la voix. Et pour cause : il faut à la fois être soi-même chanteur, posséder une formation musicale et bénéficier d’une solide expérience psy. La majorité des chanteurs-thérapeutes ont donc mis au point leur propre technique. Voilà pourquoi, aujourd’hui, on a presque autant de méthodes que de praticiens ! Quelques exemples parmi les plus importantes.

La psychophonie 
Au début des années 60, après de longues recherches sur l’effet des sons sur le corps humain, Marie-Louise Aucher crée la psychophonie. Elle est la première – et longtemps la seule – à utiliser la voix comme technique de connaissance de soi et de mieux-être, ainsi que comme procédé thérapeutique. Sa grande découverte : les vibrations de la voix se propagent dans le corps à travers le squelette, l’os étant un excellent conducteur du son ! Elle établit ainsi une cartographie des correspondances entre les sons et les différentes parties du corps, avec leurs effets physiques et psychologiques. Elle travaille notamment beaucoup avec les femmes enceintes. Aujourd’hui, son œuvre et son travail sont poursuivis par les professionnels agréés du Collège de psychophonie Marie-Louise Aucher. En savoir +


Posted in Formations chant, voix & improvisation